top of page
Rechercher

"Lâcher prise", tout un programme !

Dernière mise à jour : 19 oct. 2023






LE LÂCHER PRISE : QU'EST-CE EXACTEMENT ?


Lâcher prise, ce n'est pas ne rien faire.


Lâcher prise, c'est continuer à agir sans s'inquiéter du résultat et/ou s'occuper de l'avenir sans s'en préoccuper.


Lâcher prise, c'est renoncer à tout contrôler ou à prouver quoi que ce soit.


Lâcher prise, c'est accepter qui je suis et non pas qui j'ai rêvé d'être.


Lâcher prise, ce n'est pas se montrer indifférent, mais simplement admettre que l'on ne peut agir à la place de quelqu'un d'autre.


Lâcher prise, ce n'est pas abandonner l'autre, mais accepter qu'il fait ses choix et que l'on ne peut avoir d'impact sur ceux-ci.


Lâcher prise, ce n'est pas couper les liens, mais simplement prendre conscience que l'on ne peut contrôler autrui.


Lâcher prise, ce n'est pas être passif, mais chercher principalement à tirer une leçon des conséquences inhérentes à un événement.


Lâcher prise, c'est reconnaître son impuissance au sens où l'on admet que le résultat final n'est pas toujours entre nos mains.


Lâcher prise, c'est ne plus blâmer ou vouloir changer autrui, et au lieu de cela, choisir de consacrer son temps à donner le meilleur de soi-même.


Lâcher prise, ce n'est pas prendre soin des autres en faisant preuve d'une totale abnégation, mais se sentir concerné par eux.


Lâcher prise, ce n'est pas assister, mais encourager.


Lâcher prise, c'est ne pas juger et accorder à autrui le droit d'être humain, c'est-à-dire lui accorder le droit à l'erreur.


Lâcher prise, ce n'est pas s'occuper de tout ce qui arrive, mais laisser les autres gérer leur propre destin.


Lâcher prise, ce n'est pas materner les autres, c'est leur permettre d'affronter la réalité.


Lâcher prise, ce n'est pas rejeter, c'est au contraire accepter, et peut-être choisir une autre posture au besoin.


Lâcher prise, ce n'est pas adapter les choses à son propre désir, et prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.


Lâcher prise, ce n'est pas regretter le passé, mais vivre et grandir dans le présent pour l'avenir.


Lâcher prise, c'est craindre moins et aimer davantage.



Lorsqu'on parvient à lâcher prise, on cesse de faire le procès de la vie qui ne nous donne pas ce que nous attendons. On ne désire pas être heureux à tout prix et on découvre que le bonheur c'est cette capacité de garder les mains ouvertes plutôt que de les laisser agrippées sur ce que nous croyons nous être indispensable.


On peut contrôler certaines choses et pas d'autres, soyons-en conscients et agissons sur ce qui est en notre pouvoir. Agissons donc avant tout sur nous-même !




Lâcher prise ne se contrôle pas, ça se fait quand c'est juste, quand c'est le bon moment.

Ancrez-vous, soyez dans votre présent, faites des activités qui vous font du bien, passez du temps avec les personnes que vous aimez et mettez plus de joie dans votre vie !


Lâcher prise, c'est également faire pleinement confiance en la Vie !

Je ne dis pas que c'est facile ! Je ne dis pas que j'y parviens tout le temps et en toute circonstance bien sûr... mais j'y travaille :-) !


Inspiré d'auteurs inconnus et ma touche personnelle !


Géraldine Redouté

www.geraldineredoute.com

Consultations Uccle - Ixelles


51 vues0 commentaire

Comments


bottom of page