top of page
Rechercher

Flammes Jumelles - La reconnexion et la séparation : début du Parcours Alchimique.



La reconnexion se caractérise par son intensité énergétique et émotionnelle extrêmement puissante, totalement unique et soudaine. C'est alors que le parcours commence réellement.


Il y a rarement de coup de foudre à la base. La "reconnexion" se fait souvent ultérieurement à la rencontre, surtout dans les parcours longs.

Dans les parcours courts, tout va plus vite mais les étapes restent incontournables.



Tu es en Belgique et tu es ou tu penses être sur un parcours FJ ?

Rejoins alors ce groupe Facebook Privé et Sécurisé.

Tu pourras t’informer et lire les publications afin de mieux comprendre ce Parcours, tes mécanismes, comment cheminer plus sereinement... Tu pourras également y déposer un témoignage ou poser des questions afin de t’aider à cheminer (même en mode anonyme si c’est plus sécurisant pour toi).



*J'utilise les appellations "Chaser" et "Runner" par facilité de compréhension. Mais à un moment du parcours, il n'est plus juste de les appeler ainsi.




LA RECONNEXION


Les jumeaux ressentent une vibration profonde, une évidence, celle de se sentir enfin complet.

Sur le plan vibratoire, c'est très intense et lumineux. Ce duo dégage une lumière incroyable et une énergie très haute d'une beauté unique !


Les deux flammes se sentent heureuses, en joie, au coeur de cette rencontre magique.

On appelle cette phase la "lune de miel", dont la durée sera variable d'un duo à l'autre : de quelques heures, à quelques jours, quelques semaines...


Mais très vite, les blessures et les peurs de chacun vont être mises en lumière de manière très intense. Malgré eux, inconsciemment, et sans aucune intention de faire du mal, ils vont appuyer sur les blessures de l'autre et les egos vont s'activer !



Du côté du "chaser"

En parcours long, c'est souvent une femme, premier cheminant, de polarité Yang.

*Plus d'infos sur le chaser : ici.


Dès la reconnexion, il a l'impression d'avoir enfin trouvé son Autre, son Tout. Il ressent une complétude en lui qu'il n'a jamais ressenti ainsi qu'une ouverture de coeur immense. Il est alors prêt à tout et à tout offrir à son jumeau pour que la relation fonctionne, et ainsi à s'investir pour concrétiser cette relation et sécuriser le lien dans la matière.


Mais assez rapidement, le chaser va observer que son jumeau est de plus en plus silencieux et distant, progressivement fuyant, le plongeant alors dans une incompréhension énorme et dans une insécurité profonde qu'il refuse de vivre. Sa blessure d'abandon est activée d'une manière extrême. La peur de perdre son jumeau est telle qu'il va s'accrocher encore plus fort et user de tous les stratagèmes pour faire revenir l'autre et pour être aimé (mécanisme inconscient acquis pour "survivre" dans son enfance).


S'active alors son côté "super Yang" (j'agis et je contrôle). Et plus le runner fuit, plus le chaser le poursuit. Ce lien si fort et si puissant est d'une telle évidence pour lui qu'il n'envisage pas un seul instant que l'autre ne puisse pas le ressentir, et ne comprend pas qu'il s'en éloigne. Il sent que son runner l'aime aussi, le chaser se donne alors pour "mission" de préserver ce lien à tout prix.


A ce moment-là, le chaser n'a pas conscience de son caractère contrôlant, rigide, intransigeant et du non-respect des limites de son runner. La fuite du runner réactive sa blessure d'abandon de manière profonde. Dans les parcours longs (reconnexion avant 2015), le chaser découvre alors cette dépendance affective qu'il n'avait souvent jamais vue avant tant il était toujours hyper indépendant.


A bout de souffle et à court de stratagèmes, le chaser va alors voir sa blessure d'abandon déclencher la nuit noire de l'âme, et ainsi plonger dans les profondeurs de ses ombres.



Du côté du runner (second cheminant)

En parcours long, c'est souvent un homme, second cheminant, de polarité Yin.

*Plus d'infos sur le runner : ici.


Lorsque le runner rencontre son chaser, il éprouve une forte attirance et lors de la reconnexion, il ressent une vague émotionnelle très puissante qui l'envahit totalement. Il ressent, autant que son Autre, ce lien qui les unit et va même parfois le verbaliser en premier lieu.


Toutefois, submergé par ces énergies extrêmes, le runner va ressentir assez rapidement en lui une pression et une insécurité profonde. Il sait que l'autre l'attire, qu'il est important, qu'un lien très intense et particulier les relie, mais refusant d'analyser et de se sonder intérieurement, il considère cela comme un danger pour lui. Et plus le chaser va venir vers lui et vouloir concrétiser ce lien dans la matière, plus le runner va ressentir un étouffant manque de liberté, une pression intérieure insécurisante et une vraie souffrance physique qui vont l'obliger à s'éloigner. Il active alors son côté "super Yin" et ainsi fuir.


Le runner perçoit l'intensité de l'amour que lui témoigne son jumeau, et d'une certaine manière il se sent illégitime, pas à la hauteur et incapable de pouvoir donner autant en retour. Le runner croit qu'il s'agit d'un amour "sous conditions" l'obligeant à faire ou à être, et le privant de sa liberté. Il ne souhaite pas non plus que le chaser se sacrifie pour lui. Il ressent que l'amour de son chaser est infini mais également dysfonctionnel, ce qui attise encore davantage la peur en lui.


Le runner éprouve une grande tendresse, beaucoup d'affection et un profond respect pour son chaser et ne souhaite pas du tout le faire souffrir ni devenir un bourreau, il va alors adopter (lui qui a une grande blessure de rejet) une attitude de moins en moins impliquée puis va fuir et/ou amener inconsciemment son Autre à mettre fin à cette relation.


Ne s'étant pas construit dans son intériorité, le runner n'arrive pas à décoder ce qu'il ressent ni à caractériser ces émotions qui le submergent. Grâce à son "faux-self" (masque qu'il a construit dans l'enfance pour "convenir et paraître"), il va rentrer dans un déni inconscient, et donc nier le lien, son attirance, ses envies, ses sentiments pour son Autre... croyant vraiment que ce lien n'existe pas. Il se ment à lui-même, de manière inconsciente (pendant un temps seulement...).



Important


Dans le duo de Flammes Jumelles, le runner est celui qui porte la charge karmique de leurs vécus communs et des souffrances expérimentées dans leurs vies communes antérieures. Il porte en quelque sort la mémoire des blessures qu'ils se sont causés l'un à l'autre, et ressent - inconsciemment - l'énergie lourde des traumatismes passés, ce qui explique aussi la raison pour laquelle il fuit (ces énergies traumatiques étant réveillées en présence du chaser).




LA SEPARATION


La séparation est inéluctable et en quelque sorte une phase parfaitement orchestrée dans ce parcours pour préserver le duo et le lien.

On peut donc voir dans l'attitude du runner une manière inconsciente et douce de préserver le lien. En fuyant, plutôt qu'en se confrontant, il provoque la séparation, ce qui permet aux deux flammes d'avancer et de panser petit à petit leurs blessures.



Du côté du chaser


Le chaser ressent énergétiquement, physiquement et émotionnellement la perte de l'autre, une déchirure intérieure profonde de la séparation originelle avec sa flamme. Il ressent le manque après là complétude de leur reconnexion.

Cette souffrance ultime est attisée par l'incompréhension de la fuite de son Autre qu'il perçoit comme du désintérêt, du non-amour, alors qu'il a ressenti son amour et leur connexion.

Le chaser a tout fait pour garder le lien, mais il se rend compte qu'il n'a rien pu contrôler, rien pu sauver, rien pu garder.


S'ensuivent détresse, perte de repères, blocage intellectuel, déprime... Tout s'écroule à l'intérieur de lui tant la douleur est intense. Surgit alors la fameuse "nuit noire de l'âme".


Les aller-retours du runner pendant la phase de séparation vont grandement perturber le chaser qui, chaque fois que le runner revient, va ressentir cette complétude et cet espoir qu'il va enfin s'engager. Il est tellement en manque de son Autre qu'il va ainsi accepter toutes les miettes qu'il veut bien lui donner : un message, un petit moment partagé... sans jamais oser s'affirmer et se positionner (pendant un temps...).



Du côté du runner


Lorsque le runner commence à distendre le lien, il est à la fois oppressé par l'émotionnel intense en lui et par l'attirance qu'il ressent pour son Autre. Il est dans l'incapacité de réfléchir à ce qu'il se passe et de comprendre ses agissements. Il ressent juste le besoin de se sauver et de s'éloigner pour apaiser cette insécurité extrême qui l'anime.


A ce moment-là, le calme intérieur peut revenir, il ressent alors un profond soulagement de retrouver sa liberté d'être.

Son faux-self et son "bouton on/off" lui permettent littéralement de s'échapper de la réalité et d'adopter pendant un temps un comportement d'indifférence face à ce qui s'est produit, car il a cette capacité de se déconnecter de ses ressentis et ainsi échapper à sa vulnérabilité qu'il ne supporte pas chez lui. Ce sont bien sûr des mécanismes inconscients bâtis dans l'enfance pour "survivre" dans son milieu familial.


Nombreux sont les runners qui alors vont expérimenter d'autres relations sentimentales, notamment pour se prouver que leur Autre n'est pas important et qu'il peut aimer et être aimé. C'est aussi une manière de montrer à son entourage qu'il rentre dans dans ce schéma sociétal de vie de couple traditionnel comme on lui a inculqué et même souvent que ses frères et soeurs ont suivi à la lettre. De plus, la relation à une autre personne que son jumeau occasionne moins de souffrance car elle davantage contrôlable émotionnellement. Le runner accorde beaucoup d'importance au regard de l'autres, des autres et de la société.


Mais cela ne dure qu'un temps, et il va devoir se rendre à l'évidence. La relation dans laquelle il est ne le nourrit pas intellectuellement, émotionnellement, spirituellement, physiquement et énergétiquement. Il pourra également être trahi à plusieurs reprises. De plus, son jumeau est en permanence dans son esprit, ses pensées, ses souvenirs, ses rêves. Les signes et synchronicités peuvent alors se multiplier car la Source le ramène constamment sur le chemin de son Autre, c'est le "plan", le "contrat".


Il est alors souvent désarçonné car il ne comprend pas qui est cet Autre pour lui, cet Autre pour qui il éprouve tant de tendresse et de douceur pure, voire de l'admiration.


Pendant cette période, le runner alterne donc entre les périodes de déni et des phases de prises de conscience de ce lien si puissant. C'est alors que s'opèrent les aller-retours. Sans comprendre, il se sent alors régulièrement poussé à reprendre contact avec son Autre, il s'agit d'un besoin énergétique qui lui permet de rehausser son taux vibratoire. Il vient également, inconsciemment, tester l'avancée de chacun et du lien pour repartir de plus belle, ce qui est évidemment chaque fois très souffrant pour le chaser (et ensuite aussi pour le runner une fois sorti de son déni car la culpabilité s'accumule), mais ce sont justement ces aller-retours qui pendant un temps contribuent à faire avancer le lien, le travail sur soi et ses blessures.

On appelle cela la "danse des flammes".



Important


Le chaser est porteur de mémoire et donc responsable des libérations traumatiques.

Le runner est porteur de réunion et enclenchera donc celle-ci lorsque le chaser aura libéré une grande partie de leurs charges traumatiques communes. A suivre...




TROIS VIDEOS COURTES





A SUIVRE


  • La nuit noire de l'âme

  • Le chemin thérapeutique de guérison des blessures vers la complétude

  • Les retrouvailles

  • La réunion

  • ...



Inspiré du livre "Les Flammes Jumelles : en route vers Soi" de Daisy Bodin et Julie Bodin



ET TOI...


  • Tu vis ce lien et tu as besoin d'être accompagné dans ton chemin d'éveil vers Toi ? Contacte-moi.

  • Tu es en Belgique et tu es ou tu penses être sur un parcours FJ ? Rejoins alors ce groupe Facebook Privé et Sécurisé. Tu pourras juste t’informer et lire les publications, mais tu pourras également y déposer un témoignage ou poser des questions afin de t’aider à cheminer (même en mode anonyme si c’est plus sécurisant pour toi). Lien : https://www.facebook.com/groups/753523650327656



Géraldine Redouté


16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page